samedi 1 mars 2014

"cette hypothétique guérison"


Je me souviens avoir acheté ce livre au 6ème étage des Galeries Lafayette dans cette autre vie. Je me souviens aussi avoir hésité à vraiment le prendre pensant qu'il me porterait peut être malheur mais je suis quand même passer en caisse avec parce que "tout ça c'est n'importe quoi, je n'ai jamais été superstitieux, alors ça ne va pas commencer maintenant".
Quand je suis rentré dans notre nouvel appartement, que l'on venait d'acheter dans cette rue où, à la sortie du métro, le coiffeur sur le trottoir d'en face porte ton prénom sur sa devanture, signe évident pour toi que tout irait bien ici, je t'ai montré mon nouveau livre sans trop rien dire, j'ai bien vu que tu as fait la moue et tu as même dû dire avec ta gouaille "ah ! bah! d'accord, c'est joyeux !", je l'ai posé dans la bibliothèque de la chambre, celle où je range les livres pas encore lus. Il y est resté tout ce temps.
Dans un élan irréfléchi, je crois, j'ai enfin trouvé le courage de le lire, jusqu'au bout. Je l'ai refermé hier soir dans le lit, que j'ai changé de place depuis. La preuve que quelque chose commence peut être à s'adoucir, la preuve que "cette hypothétique guérison" est, elle, possible.

Joan Didion : L'année de la Pensée Magique (Grasset, 2007 / Le Livre de Poche, 2009)

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...